Origines et Histoires

Au cours des siècles les combats entre chiens et taureaux se modifièrent, ensuite d'autres types de combats furent organisés opposant un chien à un ours, à un âne, à un singe, à un blaireau, à des rats et à d'autres chiens. Les chiens utilisés dans ces combats étaient principalement des Bulldog, mais face à des adversaires rapides et souples, ils ne pouvaient pas l'emporter.

À partir du XVIIIe siècle, afin d'obtenir des chiens plus rapides et plus agiles, les croisements entre Bulldogs et terriers se généralisèrent. En 1850, James Hinks, éleveur de Bull-and-Terriers croisa ces chiens avec des Old English White Terrier et d'autres races tenues secrètes. Ces croisements donnèrent naissances à des chiens homogènes. Cette nouvelle race fût reconnue et officialisée par le Kennel Club anglais sous le nom encore utilisé actuellement de Bull Terrier.

L'Américan Staffordshire Terrier descend des Staffordshire Bull Terrier (à ne pas confondre) qui arrivèrent dans le Nouveau Monde avec les colons anglais. A part les Staffordshire Bull Terrier, d'autres races de chiens furent importées en Amérique pour toutes sortes de services qu'ils pouvaient rendre à l'homme. Parmi eux, les Blue Paul Terrier légendaires qui étaient généralement d'une couleur gris-bleu. Leur nom vient du pirate Paul Jones qui appréciait particulièrement cette couleur et qui les utilisait dans ses combats. Ils étaient plus grands et plus massifs que les Staffordshire Bull Terrier. C'est de leurs ancêtres lointains, les Blue Paul, que beaucoup d'American Staffordshire Terriers ont cette robe gris-bleu.

En Amérique, les chiens importés d'Angleterre et utilisés dans les combats étaient plus communément appelés "Pit Bulls" ou "PitBulls-Terriers" (pit signifie arène en français, lieu où se déroulaient les combats de chiens). Leur éleveurs ne s’intéressaient qu'à leur performance physique en combat. Des chiens d'Amérique et originaire de toutes les parties du monde étaient aussi utilisés. Les Américan Staffordshire Terriers étaient aussi utilisés pour la chasse au grand gibier, la garde des troupeaux et des propriétés.

Ils furent aussi appelés : Pit BullAmérican Pit BullYankee TerrierHalf-and HalfPit BulldogBlue Paul, etc., Jusqu'en 1936 (date à laquelle, la race fût reconnue officiellement par l'Américan Kennel Club. Reconnue sous le nom de Staffordshire Terrier, puis sous le nom de Staffordshire Terrier américain en 1972 afin de ne pas le confondre avec son cousin le Staffordshire Bull Terrier ; sans compter ses différents noms et principale lignées (red nose et black nose).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×